Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt

Les pathologies osseuses

Où se situe votre douleur ?

Arthropathie acromio-claviculaire

Il s’agit de l’articulation se situant entre la partie distale de la clavicule et l’acromion qui est une partie de l’omoplate. Cette articulation palpable sous la peau se situe au dessus de l’épaule. Cette articulation bien que de petite taille, est sollicitée dans la majorité des mouvements de l’épaule. Lorsqu’elle est pathologique, elle est très gênante au quotidien dans la pratique professionnelle ou sportive, et rapidement dans les gestes de la vie courante.

 

L’arthropathie acromio clavicualire correspond à l’inflammation de l’articulation, qui peut aller jusqu’à l’arthrose, provoquant l’apparition d’ostéophytes (becs osseux), qui peuvent entrer en conflit avec les tendons de la coiffe des rotateurs situés en dessous de l’articulation acromio-claviculaire.

 

La pathologie acromio claviculaire survient chez des patients jeunes de moins de 45 ans pratiquant de manière intensive des activités sportives type musculation, ou chez des travailleurs de force.

 

Les symptômes sont principalement des douleurs à la mobilisation de l’épaule situées au-dessus de l’épaule.

Les douleurs sont parfois accompagnées de craquements. Les douleurs sont reproduites à la palpation directe de l’articulation ou à la sollicitation de l’articulation par des mouvements de mise en compression.

 

PATHOLOGIES ASSOCIÉES 

L’arthropathie acromio claviculaire peut être associée à d’autres pathologies de l’épaule, comme une tendinopathie de la coiffe (parfois la rupture), bursite sous acromiale, et biceps inflammatoire.

L’intervention consiste à réséquer la partie distale de la clavicule (environ 7 mm) et la partie articulaire de l’acromion ( environ 7 mm), de manière à ce qu’il n’y ai plus de contact entre les surface articulaire acromio claviculaire. Cette intervention réalise un espace  (diastasis) entre l’acromion et la clavicule, il n’y a pas de conséquence sur la stabilité de l’articulation par ce type d’intervention. Il est de manière concomitante de réaliser une résection des ostéophytes inférieurs ou supérieurs de l’articulation.

L’intervention est menée sous arthroscopie, la résection osseuse est réalisée à l’aide de fraises motorisées de petite taille.

 

GESTES ASSOCIÉS

 

Les pathologies associées à l’arthropathie acromio claviculaire seront traitées dans le même temps opératoire, acromioplastie en cas de conflit sous acromial, ténotomie ou ténodèse du biceps en cas de tendinite chronique, et gestes adaptés sur la coiffe des rotateurs en cas d’anomalie, qui peuvent aller jusqu’à la réparation en cas de rupture. Ces gestes chirurgicaux sont également réalisés sous arthroscopie.

Anesthésie

Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant l’opération. Celle-ci est réalisée au maximum 2 mois avant l’intervention et 2 jours au minimum avant l’intervention.

Vous discuterez avec l’anesthésiste des modalités de l’intervention.

Ce type d’intervention est réalisé soit avec un bloc interscalénique seul (anesthésie loco régionale de l’épaule) sans anesthésie générale.

Soit nous associons l’anesthésie loco régionale avec une anesthésie générale.

L’anesthésie locorégionale permet d’assurer le contrôle des douleurs en post opératoire pendant plusieurs heures.

 

Bilan pré-opératoire

 Il est nécessaire d’avoir pour l’intervention un bilan radiographique comprenant une incidence spécifique, l’incidence acromio claviculaire, et en général une IRM ou un arthro scanner.

 

Hospitalisation

 Il s’agit d’une intervention que nous réalisons en ambulatoire, à condition d’être éligible à ce type de prise en charge (ne pas être seul au domicile par exemple).

 

Durée de l’intervention

L’intervention en elle-même dure en général 20 minutes, il faut y ajouter le temps des autres gestes associés éventuellement réalisés.

 

Immobilisation

Vous porterez une simple écharpe pour soulager l’épaule les 2 premières  semaines post-opératoires. Celle-ci peut être retirée, à votre convenance, plus rapidement

Prescriptions de sortie

 Nous vous remettrons à votre sortie tous les papiers et ordonnances nécessaires :  pour les antalgiques et les anti-inflammatoires, pour les soins de pansement (les voies d’abord ont été suturées avec de fils résorbables). On vous remettra également un arrêt de travail, et les dates et horaires des futurs rendez-vous avec des radiographies de contrôle à réaliser. Vous disposerez également d’une ordonnance de kinésithérapie et une feuille de protocole de rééducation adapté à votre opération.

 

Rééducation

Il sera nécessaire de réaliser une rééducation spécifique à votre opération, il y a des mouvements d’auto-rééducation à réaliser dès le lendemain de l’intervention, mais également des séances de rééducation chez un kinésithérapeute de votre choix. Un protocole de rééducation spécifique à votre intervention vous sera remis à votre sortie, il est à remettre au kinésithérapeute qui vous prendra en charge.

 

 

Délai de récupération

 Le délai de récupération est long, généralement de 2 à 6 mois. Ce délai peut varier de manière importante d’un patient à l’autre.

 

Complications

Les ecchymoses sont quasi systématiques sur l’épaule, le bras et parfois le thorax (coloration bleu-jaune de la peau), et n’ont aucune conséquence.

Algodystrophie/Capsulite rétractile

Atteinte vasculaire ou neurologique du membre supérieur (exceptionnel).

Les complications infectieuses sont très rares sous arthroscopie.